panneau-orgnac-sur-vezere

comborn2

Vue du bourg #3

Orgnac-sur-Vézère est une commune rurale de 305 habitants appartenant au canton d'Allassac, à l’arrondissement de Brive-la-Gaillarde et rattachée à la communauté de communes du Pays d'Uzerche. Elle fait aussi partie d’un territoire ayant obtenu le label "Pays d'Art et d'Histoire Vézère-Ardoise"attribué par le Ministère de la Culture.

Le vaste territoire d’Orgnac-sur-Vézère (18,8 km2) s'étire entre de superbes limites naturelles très boisées et sauvages : à l’est les gorges escarpées de la Vézère et à l'ouest la profonde et mystérieuse vallée de la Loyre. Au nord ce territoire est bordé par celui de la commune de Vigeois, et au sud par celui de la commune de Voutezac descendant vers le bassin d'Objat et de Brive.

L’habitat est très dispersé se répartissant entre le bourg où se trouve l’église et de multiples "villages" de quelques foyers.

Au début du siècle dernier, le bourg s’est allongé d’environ un kilomètre vers l’est avec la création d’un quartier «administratif» rassemblant la mairie, l’école et la poste; le vieux bourg restant plutôt le quartier «religieux» avec l’église, le presbytère, le cimetière, le monument aux morts, un calvaire, une « fontaine miraculeuse » et il y eut même un petit hospice tenu par des religieuses. De nos jours, dans le beau cadre de la place du bourg, à coté de l'église et de la fontaine, une ancienne forge restaurée est devenue un espace municipal agréable permettant d'accueillir diverses manifestations festives.

En s'éloignant vers l'est, au lieudit le Bois de Bourzat, se trouve le stade de rugby, domaine du Club Athlétique Orgnacois dont les succès ont souvent fait la fierté des habitants. Jusqu’aux années 90 il y avait là une auberge et une salle des fêtes qui furent un temps très renommées.

Le long de la grand'route D3, au lieudit les Fombiardes, s’était développé, jusqu’aux années soixante, un quartier « artisanal et commercial » : menuiserie, forge, garages, épiceries, café-restaurant, ferronnerie, minoterie, boulangerie,... En l’an 2000, une salle polyvalente y a été construite à l'emplacement d’une école désaffectée.

Et plus loin au nord, en allant vers Vigeois, au lieudit le Poteau, un nouveau quartier d’habitations a été créé sous la forme d’un lotissement.

Au 18ème siècle, avant la Révolution, Orgnac était nommé Ornhac-lès-Glandier car les pères Chartreux du Glandier étaient propriétaires des lieux.
Le nom actuel d’Orgnac-sur-Vézère a été attribué en 1919. Il est à remarquer que ce nom aurait pu tout aussi bien être Orgnac-sur-Loyre car le bourg domine la Loyre qui coule juste en contrebas alors que la Vézère coule à plus de deux kilomètres au bas d'un autre versant.
Certes la Vézère est une rivière plus prestigieuse que la petite Loyre et Orgnac-sur-Vézère est un joli nom.

La D3 qui traverse la commune sur toute sa longueur au niveau du plateau est une belle et pittoresque route touristique faisant partie du Circuit de la Vallée de la Vézère.

Orgnac-sur-Vézère jouit d'un très bel environnement naturel et paysager, diversifié, composé de prairies et de bois dans un relief très vallonné.
De même le patrimoine bâti est remarquable notamment l’église reconstruite au 14ème siècle et le château-forteresse de Comborn (11ème, 15ème et 18ème siècle) juché sur un promontoire dominant un cingle de la Vézère.
En plus il faut considérer le petit patrimoine rural qui témoigne de l’histoire de cette contrée et qui mérite aussi d’être préservé et valorisé: des vieilles maisons et granges, des fours, puits, fontaines, moulins, forges,....

vuebourg2

compteur.js.php?url=b1sE4Lq0e04%3D&df=EP